décembre 2011

Entrevue avec Anaël Aubry de Performance Athlétique

Aujourd’hui, j’ai la chance de m’entretenir avec Anaël Aubry, qui agit à titre de préparateur physique pour Performance Athlétique à Évry (France) avec Xavier Barbier.  Anaël possède en background en soccer ainsi qu’en sports d’endurance.  Un certain débat fait rage présentement sur l’entraînement des filières énergétiques pour les sports intermittents et je trouvais pertinent d’avoir l’opinion d’une personne ayant un bagage dans cette concentration de l’entraînement.  Passons à l’entrevue sans plus tarder!

XR: Bonjour Anaël et tout d’abord, merci d’avoir accepté cette demande d’interview. Est-ce que tu peux nous présenter ton background sportif et ce qui t’a amené à travailler dans le domaine de la préparation sportive?

AA: Bonjour Xavier, mais de rien c’est avec plaisir que je fais cet interview avec toi.  Mon parcours sportif est assez riche.  Cela est peu commun, mais j’ai débuté par la danse, car ma soeur était danseuse en conservatoire (le haut-niveau pour la danse).  Je l’ai donc suivi, car je voulais faire comme elle.

Toutefois, comme beaucoup de jeunes Français, j’étais passionné de football; un fan invétéré, à jouer tous les jours avec les amis, découper les articles dans le journal, etc.  Je ne prenais pas de licence dans un club, puisque je préférais jouer pendant des heures avec les copains.  Je les ai justement accompagnés lors de tests de sélections pour rentrer en centre de préformation au cours de notre entrée au collège.  Il faut croire que mes parties de football amical avaient servi à quelque chose, puisque j’ai été sélectionné et donc dans l’obligation de passer enfin le pas.  J’y ai joué durant 4 saisons; d’abord comme avant-centre, pour ensuite descendre petit à petit jusque milieu défensif ou milieu droit.  Mes entraineurs s’étaient rendus compte de mes qualités aérobies et que c’est justement à ces postes que l’on répète le plus d’effort et couvre un maximum de terrain.  Ensuite, lors de mes deux dernières saisons, j’ai connu de nombreuses blessures qui m’ont poussé à vouloir m’orienter vers un sport moins traumatisant.

Ayant constaté mes qualités en course à pied (cross-scolaire) et en vélo (mon parrain était cycliste et je l’accompagnais sur certaines sorties), mon choix s’est orienté vers ces deux activités.  J’ai finalement choisi le cyclisme grâce à une connaissance de mon père.  J’ai rapidement gravi les échelons pendant trois saisons en cyclisme pour connaitre deux sélections sur des courses internationales.

Read More »Entrevue avec Anaël Aubry de Performance Athlétique