Premier match de l’Impact de Montréal en MLS

Hier après-midi, j’ai eu la chance d’assister au premier match de l’histoire de l’Impact de Montréal en Major League Soccer (MLS).  C’était la première fois que j’assistais à un match professionnel et j’ai été agréablement surpris par le niveau de jeu et les habilités sportives (tactiques et techniques) des joueurs des deux équipes.  Les joueurs jouent pendant 90 minutes (certains moins à cause des substitutions) et leurs efforts sont composés de sprints, de changements de direction, de dribbles, de marquages, de sauts, etc.  Bref, j’ai vu dans le joueur de soccer un athlète complet sur le plan musculaire (fort, puissant, agile) et cardiovasculaire (capacité à répéter des sprints, accélérations, décélérations, déplacements latéraux, course intermittente).

Avec une foule de 58 912 spectateurs, c’était un record d’assistance pour un match de soccer à Montréal et vous pouvez être certains que j’ai encerclé les dates du 12 et du 19 mai 2012 à mon calendrier pour assister à la visite du Galaxy de Los Angeles et David Beckham suivi du Red Bull de New York et Thierry Henry la semaine suivante.

Malgré le verdict nulle, le match fût enlevant.  L’Impact a marqué le premier but pour voir le Fire de Chicago répliqué avec un peu plus de 10 minutes à jouer au match.  Pendant le sur-temps, l’Impact a manqué tout un but, ce qui aurait couronné tout un après-midi de soccer!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *